16127983_1827396217528551_1929562176_n

Les modes de consommations ne cessent d’évoluer et ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver.

Végétarien, végétalien et végan, quelles sont les différences, comment ne pas les confondes et bien les reconnaitre, on vous dit tout.

 

 

 

Mais qu’est-ce que végétarien signifie ?

 

Le végétarisme est l’un des plus vieux régimes alimentaires que nous connaissons. lors de la Grèce Antique, de nombreux philosophes grecs étaient végétariens tout comme de nombreux penseurs et scientifique dans les siècles suivants.
Le végétarisme est la pratique alimentaire excluant la viande la plus connue aux yeux du monde. Être végétarien signifie qu’aucune viande, qu’elle soit rouge ou blanche, n’est consommée, tout comme le poisson et les crustacés. Le végétarien exclue donc toute chair animale de son alimentation cependant, il continue de consommer des produits issus des animaux tels que les produits laitiers, les œufs ou encore le miel.

 

Végétalien et Végan, même pratiques ?

 

La différence entre le végétalisme et le véganisme ne s’arrête plus à l’assiette et s’immisce au cœur de nos habitudes de vie. Pour les deux cas, tout produit issu de l’exploitation animale est banni de l’alimentation. En d’autres mots, plus de viandes, plus de poissons, mais également plus de lait, fromage, miel, œuf et autres produits issus d’animaux, qu’ils soient frais ou transformés.
La Vegan Society à défini le véganisme comme étant « le mode de vie qui cherche à exclure, autant que faire se peut, toute forme d’exploitation des animaux, que ce soit pour se nourrir, s’habiller, ou pour tout autre but. »
Souvent confondu avec le végétalisme, le véganisme est aujourd’hui considéré comme son extension. Un végan fait avant tout attention à ne pas utiliser des produits issus de la souffrance animal dans son quotidien, il est engagé dans la protection animal et les défend dans tous les domaines. Il exclut de son quotidien, les vêtements de laine, de cuir ou de soie, mais également ne plus utiliser les produits cosmétiques qui sont testés sur des animaux

 

Quelques chiffres pour mieux comprendre

 

En janvier 2016, un sondage réalisé pour Terra Eco révélait que 3 % de la population française était végétarienne. Un chiffre qui stagne déjà depuis quelques années, même si cette étude a révélé que 10 % français envisageait de devenir eux-mêmes végétarien. Cependant, toujours d’après ce sondage, un très grand nombre de la population s’oriente vers un comportement flexitarien.

Mais flexitarien qu’est-ce que c’est ? Les flexitariens sont des individus qui décident de réduire leur consommation de viande. Sensibles à la cause environnementale, ou soucieux de leur santé, ils aspirent à un mode de vie similaire à celui d’un végétarien sans pour autant passer le cap.

Les commentaires ne sont plus autorisés sur cet article.